jeudi , 25 mai 2017
Accueil » articles » OpenStack: Un Système d’exploitation Cloud open source

OpenStack: Un Système d’exploitation Cloud open source

Solutions d’hébergement Cloud pour les entreprises pour la publication, Media, et E-Commerce

Beaucoup des plus grandes compagnies d’hébergement dans le monde utilisent OpenStack pour gérer leur centre de données et pour offrir des solutions cloud pour les clients. Ces solutions qui sont basées sur les hyperviseurs de virtualisation comme KVM, Hyper-V, Xen et VMware. Un des grands avantages d’OpenStack est sa compatibilité sur beaucoup de plateforme, puisqu’il fonctionne sur un système d’exploitation élastique sur le lancement et la gestion des serveurs web virtuels pour les sites web les plus exigeants, les applications mobiles et les communications d’entreprise.

OpenStack offre une configuration de logiciel de base dans une architecture modulaire, qui peut être utilisée par les compagnies d’hébergement web, aussi bien que de nombreuses plateformes de distributions avancées produites par les grandes compagnies d’informatique. Ces compagnies fournissent des solutions cloud pour les recherches, gouvernement, biomédicale, e-commerce, et l’industrie du média.

 

 

La popularité d’OpenStack dans les entreprises d’informatique a causé la création de nouveaux emplois pour les programmeurs, ainsi que pour les administrateurs systèmes et les ingénieurs réseau. Tout cela en procédant à des milliards de dollars de transactions en ligne pour le secteur financier et les sites e-commerce.

Le début d’Openstack : Un partenariat entre Rackspace et NASA

Le projet OpenStack a commencé en 2010, en fondant un partenariat entre la NASA et Rackspace. Le code étant devenu libre en 2012, sous la gestion d’OpenStack Foundation et sujet à la licence du logiciel Apache. OpenStack s’installe comme une couche entre l’hyperviseur et les machines virtuelles, dans un environnement de centre de données. Par conséquent, il permet aux administrateurs systèmes de créer des configurations de matériel (hardware) et de logiciel selon les attentes liées au projet ou à l’entreprise.

L’installation d’OpenStack vise le domaine d’hébergement web, support pour les applications web, les demandes d’entreprise informatique, les réseaux cloud publiques ou privés. Openstack inclut un tableau de bord qui peut être utilisé pour gérer tout ce qui est en rapport avec l’informatisation, le stockage, et les ressources réseaux dans un centre de données. Il y a également une possibilité de faire des extensions à partir d’un API, pour pouvoir intégrer avec des solutions de partie tierce.

  • Applications web : OpenStack est utilisé pour gérer les serveurs web à charge réparti, pour les plus grands sites sur internet dans un déploiement de cloud élastique. (Overstock.com, Ancestry.com, AT&T, Time-Warner)
  • Big Data : OpenStack a été développé par la NASA, utilisé par CERN pour des recherches en physique quantique, et a la confiance des compagnies comme Comcast, Bloomberg et Walmart pour les demandes de « Big Data. »
  • E-Commerce : OpenStack est utilisé pour gérer les centres de données d’eBay, PayPal, BestBuy, Staples et Nike dont le nombre de clients actifs sur le site peuvent atteindre des millions en même temps.
  • Traitement vidéo et distribution de contenu : OpenStack peut être utilisé pour lancer des réseaux de serveur cloud élastiques, pour le streaming d’applications de musique et de vidéo qui requiert un support de plateforme avancé.
  • Ordinateurs à haut rendement : OpenStack est utilisé par CERN pour gérer des données liées au Grand Collisionneur de Hadron (Large Hadron Collider) et est déployé dans des centres de données jusqu’à plus de 100 000 nœuds simultanées.
  • Conteneur optimisé : OpenStack s’intègre parfaitement avec Docker, Kubernetes et Apache Mesos pour la gestion de conteneur, permettant une puissante flexibilité dans l’administration de systèmes.
  • Hébergement web : OpenStack est utilisé par GoDaddy, Rackspace, DreamHost, et d’autres grandes compagnies d’hébergement afin de lancer de nouveaux services d’hébergement cloud pour les développeurs web.
  • Cloud Public : OpenStack est utilisé par China Mobile pour opérer plus de 100 centres de données avec 200 000 serveurs rack. Il est aussi utilisé par Postal Savings Bank of China pour assister plus de 490 millions d’utilisateurs.
  • Kit de démarrage : OpenStack offre un kit de démarrage, un moyen facile pour les gens d’installer et d’apprendre à propos de la plateforme sur un serveur unique, pour tester les différent modules et outils.
  • DBaaS : OpenStack peut être utilisé pour déployer des bases de données comme des produits de service pour les solutions de logiciel cloud, comme CRM ou des portails e-commerce basés sur les plateformes MySQL/MSSQL/NoSQL.

OpenStack offre des configurations de logiciel personnalisées pour chacun de ces scenarios d’utilisation. Ces configurations peuvent être installées puis étendues avec des modules venant de tiers.

 

 

Le Marché d’OpenStack contient un nombre de distributions venant de compagnies d’informatique, qui ont développé des solutions additionnelles de logiciel basées sur le codebase principal d’OpenStack. Il contient aussi une liste des compagnies fournissant des hébergements et des services de consultations.

OpenStack est l’une des plateformes les plus populaires disponible pour gérer des réseaux de serveur cloud publiques ou privés. Le réseau de cloud élastique d’OpenStack est aussi populaire au sein des recherches académiques, jusqu’à atteindre des niveaux de puissance de superordinateurs.

Hébergement Web Cloud et gestion de centre de données

Beaucoup de grandes compagnies d’hébergement web ont déployé OpenStack dans le développement de solutions cloud pour les clients. Ces solutions qui sont vendus comme des produits « Platform as a Service » PaaS, (Plateforme comme un Service). La nouvelle plateforme informatique cloud de GoDaddy inclut une intégration avec Bitnami pour un déploiement de serveur virtuel full-stack extrêmement rapide qui peut être facilement sauvegardé et transféré à partir d’un aperçu.

 

 

La plateforme informatique cloud de DreamHost est basée sur OpenStack avec un stockage d’objet, intégration CDN, et un paiement prépayé. Les services cloud privés ou publiques utilisant OpenStack gérés par Rackspace sont reconnus comme parmi les meilleurs sur le marché. La transformation de Rackspace, qui a commencé à mettre l’accent sur les services d’assistance pour les compagnies d’informatique illustre une des nombreuses façons dont les entreprises utilisent OpenStack.

Ces entreprises font appel à des spécialistes externes cloud, sous une assistance à long-terme, pour s’occuper du centre de données et de ses exigences. La capacité à développer des solutions basées sur l’architecture modulaire d’OpenStack a fait qu’il y a plus de distributions concurrentes disponibles sur le marché pour les compagnies d’hébergement.

Projets openstack

Logiciel OpenStack – OpenStack utilise une architecture modulaire qui peut être déployé dans différentes configurations pour de multiples demandes dans la gestion de serveur cloud. En savoir plus à propos d’OpenStack

Open source et plateforme de distribution exclusive

Le Marché d’OpenStack inclut une source libre et des solutions de logiciel exclusives venant des plus grandes compagnies d’informatique, dont les plus populaires sont Linux et les nouvelles startups du cloud. Les grandes entreprises d’informatique offrent généralement des versions personnalisées d’OpenStack incluant une intégration avec leur logiciel principal et les produits de la base de données, pour donner une solution complète pour les clients.

 

 

Habituellement, les distributions d’OpenStack offertes par les grandes compagnies d’informatique fournissent tous le même service, mais avec un code personnalisé unique pour le support de produits de service de plateforme d’une marque. Les distributions Linux permettent une gestion facile de réseau avec une virtualisation KVM et un stockage Ceph.

Les startups cloud qui utilisent la plateforme OpenStack offrent typiquement une combinaison de solutions de logicielle complètement nouvelles, intégrations API, et des services d’assistance.

  • Compagnies d’Informatique : Oracle, Cisco, VMware, Dell, Rackspace, Fujitsu, IBM, et HP
  • Distributions Linux : Debian, Ubuntu, Red Hat, et SUSE
  • Startups Cloud : Mirantis, AWcloud, Aqorn, Platform9, StratoScale, EasyStack, SwiftStack, UnitedStack, Bright OpenStack, Ultimum, Hyper-C, et Breqwatr

Les avantages d’une utilisation d’une distribution OpenStack personnalisée sont déterminés par les attentes et besoins du projet d’hébergement web ou de l’entreprise informatique. Le déploiement d’un produit PaaS venant d’un parti tiers requiert moins de temps, d’énergie et coûte moins cher, par rapport au prix si on codait la même solution individuellement.

 

 

Le même principe s’applique à l’assistance OpenStack, où il serait moins cher pour les entreprises d’engager sous contrat des experts externes expérimentés, au lieu d’engager et de former des employés locaux, ou encore d’avoir des matériels internes pour l’hébergement web et les demandes e-commerce.

OpenStack donne aux entreprises une opportunité pour moderniser les applications de base de données existante sur la virtualisation VMware, pour progresser plus effectivement tout en répondant aux demandes de configuration de logiciel personnalisée.

Marché OpenStack : Services de gestion Cloud publics et privés

Les cloud publics, cloud privés, expertise payée et services d’intégration sont des fonctions disponibles sur le marché d’OpenStack avec des plateformes d’hébergement web, des entreprises informatiques, et des startups cloud tous en concurrence dans ce domaine. Il y a plus de 50 différents projets venant d’équipes de partie tierce qui se posent sur l’installation principale d’OpenStack.

La diversité des modules disponibles fait qu’un tableau de bord personnalisé et une interface web peuvent être crée pour les configurations d’hébergement cloud, avec une supervision de l’usage des ressources du réseau. Les solutions disponibles sur le marché OpenStack sont reconnues comme étant les plus avancées et innovantes, du moment, pour la gestion des centre de données, déploiement de réseau cloud, et les superordinateurs décentralisés.

 

 

Des noms familiers comme Red Hat, Rackspace, Ubuntu, Oracle, IBM, Cisco, DreamHost, Tata et InterNap sont les leaders du développement dans le Marché d’OpenStack, qui créent aussi une opportunité pour les nouvelles startups de prospérer en créant la prochaine génération de solutions de logiciels cloud.

La somme dépensée par les entreprises et les startups dans le domaine adressé par le Marché OpenStack s’élève à plus de $100 milliards par an à l’échelle mondiale. Une somme qui illustre le potentiel énorme des nouveaux produits PaaS dans le secteur. Les programmeurs pour la plateforme OpenStack, souvent des codeurs de Python, sont les plus demandés après les spécialistes dans le domaine.

Certification d’OpenStack : Exigences pour les administrateurs systèmes

Pour ceux qui veulent développer des opportunités de carrière dans l’administration de réseau d’OpenStack, il y a un « Examen Administrateur OpenStack Certifié » qui peut être fait pour avoir un certificat professionnel pour la plateforme. Les administrateurs systèmes devraient être familiers avec tous les aspects, logiciel et matériel, d’un réseau cloud. Ils doivent aussi être capables de gérer des domaines sur les serveurs web comme introduction. L’utilisation d’images disque et des aperçus dans l’installation de matériel de serveur web devra être une routine.

 

 

Les administrateurs OpenStack devraient savoir comment gérer les saveurs, les circonstances, et les ressources du réseau comme les routeurs et les sous-réseaux. Le plus important, les administrateurs systèmes OpenStack doivent être familiers avec tous les modules de plateforme comme Nova, Neutron, Cinder, Swift, Heat, Dashboard, etc.

Cela implique leur configuration et leur déploiement dans la gestion de réseau de centre de données à travers de multiples matériels. D’autres aspects comme la sécurité du réseau, la sauvegarde des données, l’inscription, le débogage, et la mise à niveau seront aussi à étudier en détails pour passer le test de certification OpenStack. L’Examen de Certification OpenStack (COA) coûte $300 et est sous la supervision en ligne d’OpenStack Foundation.

Projets populaires sous openstack

Consulter aussi

domain thieves

Six Moyens de Sécuriser Votre Nom de Domaine

Voleurs de domaines ? Oui, une sous-catégorie sournoise de ces gens qui achètent et revendent les …

Watch Dragon ball super