vendredi , 8 mars 2019
Accueil » articles » 11 astuces pour devenir viral

11 astuces pour devenir viral

Avant de joindre Distilled, je travaillais pour UsVsTh3m, un projet expérimental où nous avons créé des centaines de jeux, quiz et jouets idiots. Nous avons eu une liberté sans précédent pour essayer de nouveaux formats interactifs et en apprendre beaucoup sur ce qui fonctionne… et ce qui ne fonctionne pas.

La clé du succès était le trafic ‘’viral’’. Vous avez probablement entendu ce terme en référence à quelque chose de populaire, et peut-être vous avez même roulé vos yeux ; c’est un mot ‘’à la mode’’ beaucoup trop utilisé.

L’idée est que, en ligne, le bouche à oreille peut stimuler une croissance exponentielle du trafic et une large couverture médiatique avec peu ou pas de support promotionnel traditionnel, mais la réalisation de cela nécessite une certaine façon de penser. Cet article se concentre sur le contenu interactif, mais plusieurs principes s’appliqueront à d’autres formats.

Le cycle de vie viral

Il est utile de viser que du contenu interactif soit…

  1. Cliquable – Lorsque quelqu’un voit un lien et une description (sur les médias sociaux ou sur un site), il semble assez convaincant pour y jeter un œil.
  2. Amusant – Le visiteur y reste et le trouve agréable ou intéressant.
  3. Partageable – Il y a une forte envie de le dire aux autres, impliquant souvent le partage du résultat/score du visiteur.

Vous avez habituellement besoin des trois aspects pour obtenir un succès viral. Il est facile de se concentrer sur un seul, une équipe expérimentée peut généralement en obtenir deux, mais il est difficile d’obtenir systématiquement les trois.

Grossièrement, vous pouvez penser en termes de perte de partages potentiels, pour ultimement avoir besoin de plus d’un pour démarrer le cycle suivant. Cette image l’explique bien :

Comment rendre votre contenu viral

Félicitations, c’est devenu viral ! C’est une énorme simplification, mais c’est utile.

11 façons de rendre votre contenu partageable

1. Attributs

Développez un concept qui se lie avec les attributs personnels du joueur : l’âge, le lieu, les capacités, la personnalité, etc. Par exemple, mesurer le temps de réaction en millisecondes est très bien… mais si vous pouvez le corréler avec l’âge, alors vous avez là quelque chose de bien plus convaincant.

2. Tribus

Renforcez le sentiment d’appartenance ; les tribus peuvent être régionales, générationnelles, basées sur les intérêts, politiques, etc. Peut-être que faire jouer les différentes tribus les unes contre les autres afin que votre contenu interactif puisse répondre aux groupes niche tout en ayant un large appel global.

3. Perspicacité

Cela dit quelque chose sur vous ou, plus probablement, confirme un attribut flatteur menant à…

4. Fausse prétention

Partager pour vous faire bien paraître… mais sans que ce soit trop flagrant.

5. ‘’Un de plus…’’

Assurez-vous que le lecteur est accroché et voudra que les autres partagent cela. Gardez à l’esprit que les meilleurs jeux ne sont pas souvent les plus viraux – l’ajout de plusieurs niveaux et fonctionnalités à un jeu tend à repousser les non-joueurs et peut effectivement réduire le partage (l’enthousiasme a une chance de diminuer et le jeu aura tendance à se terminer sur une mauvaise note lorsque le joueur échouera ou abandonnera).

6. Actualité

Les gens sont impressionnés par le contenu d’actualité rapide, et le partager peut montrer que vous êtes à jour (peut-être même le premier dans votre cercle social à découvrir quelque chose). Nous avons régulièrement développé et lancé des jeux dans une demie journée chez UsVsTh3m, et plus d’une fois en une heure. C’est évidemment impossible pour la plupart des projets commerciaux, mais avec un développement agile et l’approbation des processus, vous pouvez réduire les délais.

7. Joie

Submergez les sens : une forte utilisation de la musique, la danse, l’animation, des explosions spectaculaires, tout ce qui est un plaisir simple.

8. Compétition

« Pouvez-vous battre ce score ? »

9. Comparaison

« J’ai eu ce résultat, et toi ? » C’est beaucoup plus ‘’doux’’ que la compétition directe et généralement plus accueillant pour un large public.

10. Collaboration

Les choses comme les compteurs globaux, les sondages ou les cartes territoriales peuvent créer le sens de jouer votre rôle dans une plus grande cause. Même juste cliquer sur quelque chose pour faire des points peut être difficile à résister pour la ‘’cause’’.

11. Qualité

Il est encore possible pour quelque chose de réussir en étant simplement bon, mais en l’absence de tout autre aspect, ce serait mieux d’être vraiment bon. Vraiment vraiment vraiment bon.

Bien sûr, toutes les choses ci-dessus sont interreliées, et c’est loin d’être une liste exhaustive.

Dites-le au monde

Quelque chose qui est fortement viral peut en fait seulement être exposé à quelque centaines de personnes via Twitter ou Facebook. Il n’aura pas besoin d’une grosse poussée ; le mécanisme viral s’assurera que cela se propage et attire l’attention des médias.

Il est souvent utile d’accompagner un lancement avec du matériel de presse pertinent, peut-être donner un aperçu des angles clés ou du contenu supplémentaire en fonction de chaque type de média. Ne forcez pas une histoire s’il n’y en a pas ; vous ne voulez pas mettre en péril votre future couverture basée autour de ‘’cette chose impressionnante devient virale’’.

Si les statistiques montrent que ça devient fortement viral (ce qui devrait être évident en quelques minutes), vous êtes alors dans la position privilégiée de la planification de la réussite. Gardez un œil sur la couverture initiale qui pourrait bénéficier de matériel supplémentaire, et cherchez à faire une campagne de presse de suivi à une étape appropriée (par exemple, à X million de visiteurs ou lorsque vous avez des données intéressantes à partager), élargissez la couverture.

Si ça ne devient pas viral, arrêtez et examinez si des modifications mineures au libellé pourrait le rendre plus cliquable. Regardez si cela a besoin de percer dans un public niche ou d’élargir son appel. Reciblez en conséquence. Bien que Twitter entraîne beaucoup moins de trafic que Facebook, il offre une plus grande liberté pour expérimenter, cibler les personnes influentes et re-promouvoir au fil du temps. Si un angle d’actualité arrive, attendez un peu et soyez prêt à reconditionner et relancer à tout moment.

Études de cas : Deux jeux simples qui sont devenus viraux

Le North-o-Meter

North O Meter

Le North-o-Meter de UsVsTh3m (malheureusement, il est présentement brisé en raison de problèmes d’hébergement) a utilisé des questions à choix multiples pour estimer à quel point vous êtes du sud ou du nord. En dépit d’être entièrement concentré sur le Royaume-Uni, en seulement 4 jours, le jeu avait près de 3,6 millions de visiteurs, 1 million de likes, 1,1 million de commentaires sur Facebook et plus de 41 000 tweets. Il a continué à obtenir des millions de visites, en saturant virtuellement le public potentiel. D’innombrables questionnaires similaires avaient utilisé ce sujet avant, alors pourquoi celui-ci a eu un tel impact ?

  • Il était cliquable parce que le libellé des tweets et des messages Facebook a bien fonctionné, taquinant l’élément d’identité culturel Nord/Sud d’une façon qui semblait intéressante et non menaçante.
  • On pouvait y jouer, il fonctionnait bien sur les mobiles (les gens jouaient et comparaient leurs scores tard le vendredi soir dans les bars), c’était facile et la rétroaction visuelle était constante contrairement à beaucoup de choses semblables qui restent statiques.
  • Il était partageable en puisant dans les attributs (emplacement/origine), les tribus (nord par rapport au sud), perspicacité (à l’aide de questions banales d’en déduire quelque chose), compétition, comparaison et la qualité (la rétroaction visuelle et les conclusions souvent étonnamment précises).
  • L’identité culture du nord et du sud est extrêmement forte au Royaume-Uni. C’est un élément clé de la façon dont beaucoup de gens se définissent.
  • L’ensemble du questionnaire a été fondé sur l’expérience personnelle honnête. Un de nos jeunes journalistes avait écrit sur son déménagement à Londres, et la façon dont cela a résonné chez les gens nous a amené à réfléchir à la façon de l’appliquer à un format interactif.
  • Nommer un lieu précis pour aller avec le pourcentage signifiait qu’il avait parfois le lieu/l’origine du joueur, ils étaient dont plus susceptibles de le partager de façon très enthousiaste.

Quel âge ont vos réactions ?

moving-london

Quel âge ont vos réactions, produit par Distilled pour JustPark est un simple jeu en ligne où vous arrêtez une voiture en tapant/cliquant. Votre temps de réaction est ensuite utilisé pour chercher l’âge correspondant à ce résultat, basé sur une enquête auprès de 2000 joueurs.

Notre réflexion était que cela fonctionnerait bien en raison des aspects suivants :

  • Ce serait cliquable en ayant un défi personnel intriguant.
  • Ce serait jouable grâce à un jeu rapide et clair et une bonne présentation, incluant une compatibilité mobile complète.
  • Ce serait partageable en raison des attributs (âge et réactions), de la perspicacité (déduction de l’âge en fonction des réactions), de la prétention (résultat bas impressionnant), ‘’un de plus…’’ (quelques-uns vont jouer qu’une seule fois), compétition, comparaison, et qualité.
  • L’âge est un attribut personnel clé et l’estimation de l’âge incite beaucoup de conversation et de comparaison si le résultat est exact/inférieur/supérieur à l’âge réel du joueur. Des conversations animées sur Facebook aident à assurer la visibilité.
  • La conduite est une façon pertinente pour habiller le jeu, particulièrement pour cette marque. Un test de réaction simple et direct aurait été ‘’plus froid’’ et moins engageant.
  • La combinaison d’éléments permettrait des angles multiples de couverture par rapport à la rivalité saine entre les générations, la sécurité routière, etc.

Cela semble avoir été confirmé par les statistiques depuis le lancement : Plus de 3 millions de vues, près de 300 000 partages et des liens de plus de 400 domaines.

En résumé…

Demandez-vous toujours :

  • Comment pouvons-nous le rendre cliquable, jouable et partageable ? Jugez vos idées durement – vous avez besoin de tous les trois.
  • Quelles impulsions de partage peut-il viser ? Cela devrait être possible de choisir facilement sur quelques motivations, ou d’affiner le concept pour renforcer cet aspect.
  • Quelle sera la meilleure façon de capitaliser sur le succès ? Soyez prêt à construire une histoire en utilisant la popularité comme fondation pour une couverture large et variée.

La façon dont les gens partagent et interagissent est en constante évolution, et atteindre un large public est toujours difficile, mais les approches que je viens de mentionner peuvent vous aider à élaborer un contenu interactif qui vous aidera à devenir viral.

Par: Matt Round

Consulter aussi

Meilleurs outils de test SSL pour votre site Web

Si vous êtes propriétaire d’un site Web, alors vous savez qu’il est important de tester …

Watch Dragon ball super