dimanche , 20 janvier 2019
Accueil » articles » Comment partager des images en ligne

Comment partager des images en ligne

Attention : Le partage de cette image peut entrainer votre interdiction d’accès ou vous faire mettre sur une liste noire

Le baratin juridique et comment partager des images correctement.

On se fait pas mal de fausses idées sur la découverte et le partage d’images en ligne. La grande majorité des gens qui partagent des images sur internet ne le font pas de la bonne manière. Ces personnes n’ont aucune idée qu’en agissant ainsi, elles peuvent se retrouver interdites d’accès, mises sur liste noire ou même poursuivies en justice !

Et non seulement ça, mais ceux d’entre nous qui comprennent les meilleures pratiques remarquent tout de suite lorsque quelqu’un partage quelque chose sans faire attention au copyright ou à l’attribution d’une image. Cela peut nuire à votre réputation en ligne et vous marquer comme mauvais citoyen internet.

Mais ne craignez rien, nous verrons dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir sur l’aspect juridique du partage d’images en ligne.

Si vous voulez zapper la partie juridique et vous rendre directement à la partie « Comment faire », cliquez ici. (Néanmoins, je ne vous le recommande pas. J’ai passé beaucoup de temps à vous la simplifier et c’est toujours bon d’en savoir plus sur un sujet aussi complexe que celui-là.)

La fin des mythes

Il y a beaucoup de fausses informations et de gros malentendus sur le partage d’images. Les gars de Legal123 ont créés l’image graphique ci-dessous qui terrasse les cinq plus grands mythes.

Partage d'image

Les points-clé de l’image graphique :

  • Peu importe ce que les autres font, le simple fait qu’une image soit sur internet ne veut pas dire que vous avez le droit de la partager.
  • Le simple fait de donner crédit à quelqu’un d’autre ne veut pas dire que vous n’êtes pas en tort.
  • Le simple fait de ne pas faire d’argent sur le partage d’une image ne vous donne pas le droit de la partager.

Ce qu’il faut en retenir – à moins que le propriétaire ou que le créateur de l’image ait clairement statué que son travail pouvait être utilisé et partagé librement, vous n’avez pas le droit de l’utiliser. Point à la ligne.

Un exemple sur lequel la plupart d’entre nous peuvent s’appuyer

Nous parlons spécifiquement des images dans ces séries, mais pour donner un exemple parallèle auquel nous sommes tous habitués, permettez-moi de vous ramener à l’école primaire.

Vous rappelez-vous de l’institutrice qui vous disait de ne pas copier le travail des autres et de le faire passer comme le vôtre ? Nous avons tous déjà eu droit, d’une manière ou d’une autre, au fameux discours sur le plagiat, n’est-ce pas ?

Eh bien, imaginez que je suis en train de surfer sur le net et que je tombe sur une citation dans un article de blog que je trouve vraiment bonne. Je décide donc de la partager dans mes réseaux sociaux. Donc je copie simplement la citation et la colle dans mon nouvel article Google+, sans faire de lien vers la source et sans mentionner l’auteur.

C’est du plagiat, n’est-ce pas ? Et les gens honnêtes ne font pas ça, n’est-ce pas ? Bon. Donc pourquoi serait-il ok de copier/coller l’image de quelqu’un d’autre et de la partager sans lui en donner le crédit ?

Lorsqu’il s’agit de travaux tels que des images, on peut facilement franchir la ligne entre le simple plagiat et l’atteinte au droit d’auteur. Ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est que violer le droit d’auteur de cette manière peut causer la suppression de vos comptes sur les médias sociaux sans préavis.

Eh oui – supprimés. Sans préavis. Le propriétaire du droit d’auteur n’a qu’à porter plainte et byebye Google+, Twitter ou Facebook ! Ou pire, si vous utilisez les images protégées sans permission sur votre site web ou sur votre blog, un certain nombre de plaintes peut vous faire mettre sur liste noire par les moteurs de recherche.

Ou encore pire, vous pouvez être poursuivi(e) en justice ! C’est rare, mais quand même possible si vous avez commis beaucoup d’infractions.

Donc ce qu’il faut en retenir : partagez de manière responsable. Comment fait-on cela ? Content que vous le demandiez !

Comment partager des images en ligne de manière responsable et en toute légalité

1- Recherche des images libres de droits d’auteur

Lorsque vous partez à la recherche d’images à partager, assurez-vous qu’une partie de vos critères de recherche soit que l’image libre à utiliser et à partager.

C’est facile dans la recherche d’images sur Google. Tapez juste sur l’icône en forme de roue (indiquée ci-dessous) et cliquez sur Recherche avancée. Puis déroulez vers le bas jusqu’à la section Droits d’usage et sélectionnez l’option Libre de droits d’usage ou de distribution.

chercher une image libre d'utilisation

rechercher des images sur google

trouver une imgae libres d'utilisation

2- Cherchez ou demandez la permission

Il y a certains artistes ou photographes qui ne voient pas d’inconvénients à ce que les gens utilisent leurs images tant qu’ils en reçoivent le crédit. Ils le diront clairement quelque part sur leur site web, qu’ils sont parfaitement ok avec l’utilisation de leurs photos tant qu’on établisse un lien vers l’image originale.

Donc avant de vous emparer d’une image sur un site web, prenez une minute pour chercher quelle est la politique du site sur l’utilisation de ses images. Si vous ne trouvez rien d’évident, contactez le webmaster et demandez la permission d’utiliser ses images.

On m’a souvent demandé la permission d’utiliser mes images par des gens qui voulaient les utiliser dans des expositions ou autres. Vous savez ce que je leur réponds à chaque fois ? « Bien sûr ! Merci de le demander ! »

La plupart des artistes ne voient pas d’inconvénients à ce que vous partagiez leur travail, mais ils veulent maintenir un certain degré de contrôle et d’attribution. En respectant leur travail et en demandant la permission de l’utiliser/le partager, vous pourriez vous en faire un ami par la même occasion.

C’est ce que j’ai fait avec plusieurs photographes et j’ai toujours eu une réponse positive.

Faisons d’internet un endroit meilleur

[Mise en marche d’une musique chaude et inspirante.]

Écoutez, les gens vont toujours prendre et voler le travail des autres et le faire passer comme le leur. En fait, juste là, maintenant, cet article de blog et les images qui y sont intégrées ont probablement déjà été copiées et collées sur des douzaines de sites spams, et je n’ai même pas encore appuyer sur le bouton « Publier ». A ce point-là, c’est vraiment grave.

Mais vous pouvez faire la différence. Si vous prenez la résolution de partager le travail des autres de manière responsable, d’être un bon citoyen internet, de donner crédit où celui-ci est dû et d’arrêter de supporter ceux qui volent consciemment (ou inconsciemment) le dur travail des autres, nous pouvons rendre internet meilleur. Montrez l’exemple, élevez-vous au-dessus de la moyenne, ça ne vous rapportera que du bon !

Dans mon prochain article de cette série du Partage des images en ligne, je vous donnerai mes meilleures ressources pour trouver des images libres d’usage et de distribution. Si vous voulez être sûr de ne pas le manquer, assurez-vous de vous abonner à la newsletter ou de m’ajouter à votre lecteur RSS.

D’ici là, avez-vous des questions concernant l’aspect juridique du partage des images en ligne ? Vous pouvez laisser un commentaire en cliquant ici ?

Consulter aussi

Conseils sur l’installation d’Apache sous Linux

Vous avez donc un site Web, mais vous avez maintenant besoin d’une plate-forme pour l’héberger. …

Watch Dragon ball super