jeudi , 22 octobre 2020
Achat nom de domaine

Achat nom de domaine

Afin d’avoir une présence en ligne et paraître professionnel, il est impératif d’acheter un nom de domaine. Le processus est très simple à suivre.

Dans cet article, je vous expliquerai brièvement comment faire pour se procurer un domaine pas cher.

Rendez-vous chez un registraire

Voici une liste de registraires de domaine où vous pouvez acheter  (ou faire enregistrer) un nom de domaine.

Registraire de domaine.com.net.org Confidentialité WHOIS
NameCheap€8,19€11.05€11,97Gratuit
GoDaddy€9,79€16,99 €10,99 €2,88/an
123 Reg £2,99 £11,99£11,99£4 .99/an
Domain.com$9,99$10,99 $14.99Gratuit

Comment l’enregistrement de domaine marche : étape par étape

  1. Pensez à un nom court et facile à retenir.
  2. Un nom de domaine doit être unique, donc préparez d’autres alternatives au cas où le nom que vous pensez utiliser n’est pas disponible.
  3. Vérifier la disponibilité du domaine en utilisant l’un des registraires sus-mentionnés.
  4. Si le nom de domaine que vous voulez utiliser n’est pas encore pris, vous pouvez le réserver.
  5. Payez les frais de souscription, allant de €8 à €35, dépendamment du TLD (Vous payerez avec PayPal ou carte de crédit).
  6. Vous avez maintenant fini avec la procédure d’enregistrement.
  7. Vous devez maintenant pointer votre nom de domaine vers le serveur de votre hébergeur web (en changeant le registre DNS).

Astuces pour mieux choisir le nom de domaine

Votre nom de domaine est votre identité sur Internet. C’est à partir de ce domaine que les gens pourront vous trouver. Et c’est grace à lui que vos les gens parleront de vous sur les réseaux sociaux.

Il n’est pas nécessaire de dire que c’est le plus important !

Vous donnez un grand élan à votre entreprise en choisissant le nom de domaine parfait. Voici quelques astuces pour trouver un qui soit cool :

  • Trouvez un qui n’est pas trop long et qui est facile à s’en rappeler
  • Évitez les marques commerciales (déjà utilisées)
  • Si c’est possible, essayez d’avoir un .com ou un .net
  • N’ayez pas peur de créer ou assembler des mots, ou d’utiliser un nom composé (pensez à FaceBook, YouTube, Google, LinkedIn)
  • Écrivez-le et lisez-le à voix haute avant de l’acheter (on trouve parfois des surprises inattendues en faisant cela)
  • Optionnel: Mettez-y des mots clés liés à votre activité.

Remarque : De nos jours, vous n’avez pas à mettre un mot clé dans votre domaine pour être plus visible sur Google.

Mais ce serait une bonne idée que le mot clé sur votre domaine reflète votre activité. Les visiteurs pourront alors immédiatement avoir une idée de ce que vous proposez, en voyant seulement votre nom de domaine.

Générateurs de nom de domaine

Voici quelques outils pour vous aider à trouver le meilleur nom de domaine pour votre site.

Domainr

Domainr va ajouter un élément unique et original à votre nom de domaine, en suggérant des extensions alternées. Comme on l’a dit auparavant, .com est usuellement la tendance, mais certains sites ont eu un incroyable succès avec cette technique (del.icio.us par exemple).

Domainr
Visitez Domainr.com

Wordoid

Wordoid assemble des mots qui sont élégants et donnent un ‘bon feeling’. L’utilisateur peut y écrire des mots au hasard ou un mot clé pour commencer.

Wordoid
Visitez wordoid.com

Name Station

Name Station génère des noms au hasard, avec ou sans mot clé pour commencer.

Name Station
Visitez namestation.com

Dot-o-mator

Dot-o-mator est un excellent outil pour vous assister. Tapez un mot pour le début et un mot pour la fin, puis cliquez sur ‘combine’, regardez la liste des résultats pour voir celui que vous préférez. Vous n’avez plus qu’à vérifier s’il est toujours disponible.

Visitez dotomator.com

Et Voilà, la réservation de nom de domaine n’était pas compliqué ! Maintenant il est temps de créer votre site internet et ensuite choisir un hébergeur pour l’héberger.

Consulter aussi

Hebergement email

Les meilleurs hébergeurs email professionnels: G Suite et Microsoft 365 ne sont pas vos seules options

Pensez-vous que les applications de chat, la messagerie mobile, les SMS et Facebook vont tuer …